Rassemblement Horizon noir : Dénonçons l’Association pétrolière et gazière du Québec

Ce sera l’occasion de signifier à tout ce beau gratin qu’il n’y aura PAS D’ACCEPTABILITÉ SOCIALE pour leur MASSACRE ENVIRONNEMENTAL, que ce soit les gaz de schiste, les oléoducs ou le pétrole des sables bitumineux.

« L’Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) est heureuse d’annoncer que sa 6e conférence annuelle aura lieu les 2 et 3 novembre prochains, au Fairmont le Reine Elizabeth de Montréal. Devenue un rendez-vous incontournable de l’industrie, l’évènement réunira les décideurs économiques et politiques du Québec, de même que les entreprises de production et de service œuvrant concrètement sur le terrain afin de développer notre industrie des hydrocarbures. Sous le thème « Horizon 2016 », l’évènement entend démontrer que la filière gazière et pétrolière du Québec est fin prête pour la prochaine étape de son développement. »

Le Front d’Action Socialiste est tout aussi heureux de vous inviter à un rassemblement de protestation à l’occasion du cocktail d’ouverture de cette conférence, dimanche le 2 novembre à 17h00 devant le Reine Élizabeth à Montréal. Ce sera l’occasion de signifier à tout ce beau gratin qu’il n’y aura PAS D’ACCEPTABILITÉ SOCIALE pour leur MASSACRE ENVIRONNEMENTAL, que ce soit les gaz de schiste, les oléoducs ou le pétrole des sables bitumineux. Nous ne sommes pas dupes, cette élite s’accaparera la vaste majorité des profits alors que les conséquences environnementales dramatiques seront réparties sur l’ensemble de la population, réchauffements climatiques au premier chef.

Dénonçons fermement le regain d’intérêt des instances publiques envers le développement des hydrocarbures: Le gouvernement du Québec a annoncé le lancement d’évaluations environnementales stratégiques pour l’ensemble de la filière des hydrocarbures au Québec et plus spécifiquement sur l’île d’Anticosti. Nous ne voulons pas de ces prospections, nous ne voulons pas de ces projets. Nous ne participerons pas au développement de ce secteur à l’heure où nous devons impérativement nous extirper de notre dépendance aux hydrocarbures.
Les intérêts de cette minorité ne rencontreront jamais les nôtres! Affirmons notre opposition et luttons!