Pensons le travail

Cet automne, le Front d’action socialiste (FAS) organise une série de trois panels sur le vaste thème du travail. Alors qu’il est au cœur du mode de production capitaliste et qu’il est au centre de nos parcours individuels, le monde du travail n’est pas si souvent abordé de front par la gauche radicale québécoise. Nous souhaitons donc créer un espace de discussion, de débat et de réflexion autour de trois sujets plus spécifiques :

  1.    Le travail sous le capitalisme (jeudi 24 septembre)

Les critiques classiques du travail capitaliste ont-elles toujours cours? De nouvelles formes d’aliénation, d’exploitation et de domination émergent-elles des transformations du capitalisme contemporain?

  1.    Le syndicalisme (jeudi 22 octobre)

Le syndicalisme peut-il être un outil de transformation radicale du monde du travail? Quelle doit-être la position des révolutionnaires par rapport au mouvement syndical actuel?

  1.    Le travail dans une société post-capitaliste (26 novembre)

Le capitalisme ne doit pas durer éternellement. Partant de ce constat, comment le travail sera-t-il organisé et partagé dans une société post-capitaliste? Quelle place occuperont la technologie et l’automatisation dans une telle société? Quel mode de prise de décision aura cours dans chaque milieu de travail? Y a-t-il des expériences actuelles qui peuvent nous inspirer une voie à suivre pour abolir le travail capitaliste et organiser le travail sur de nouvelles bases?
Lors de chacun des panels, plusieurs conférenciers et conférencières issu.e.s de différentes tendances de la gauche radicale québécoise présenteront leur point de vue. Vous trouverez ci-dessous une liste de textes pertinents suggérés par les conférenciers et conférencières ou par des membres du FAS.